L’échographie pelvienne des pathologies gynécologiques en médecine générale

L'échographie pelvienne des pathologies gynécologiques en médecine générale

Présentation

Un allié simple et efficace au service de vos patientes !

Lié à la difficulté pour les patientes d’obtenir un RDV avec un gynécologue ou une sage-femme (voire impossible en dehors d’une éventuelle grossesse), le nombre de consultations croit en médecine générale. L’échographie en gynécologie est un outil de diagnostic simple, fiable, non invasif et utile pour répondre à vos patientes. Ce programme s’intéresse aux principaux motifs gynécologiques vus en cabinet de médecine générale pour lesquels l’usage d’un échographe peut être utile pour agir.

En effet, l’exploration échographique de la région pelvienne (abord sus-pubien et endovaginal) est rapide et essentielle dans des situations cliniques fréquentes : douleurs abdomino-pelviennes, saignements, sensation de pesanteur …

Simple et efficace, l’acte échographique n’est plus « complémentaire » mais devient entre vos mains, un outil clinique indispensable susceptible d’affirmer ou d’infirmer nombre de diagnostics.

Une journée de pratique pour répondre efficacement à vos patientes en cabinet.

Mme Karine DELAHAYE MULLER
Responsable pédagogique

Ingénieure pédagogique (master 2 MFA Pédagogies Innovantes, UBO), Pédicure podologue DE

Objectifs

  • Maîtriser les indications, contre-indications, les modalités opératoires et réglementaires ainsi que les bénéfices et risques de l’acte échographique
  • Étudier la région pelvienne et sa physiologie à l’aide de la sonde d’échographie (abord sus-pubien et endovaginal)Rechercher et dépister en abord sus-pubien et endovaginal : masses, kystes et épanchements détectables sous échographe
  • Savoir suivre les signaux d’alerte nécessitant une conduite à tenir spécifique ou orientation d’urgence

Déroulé de la formation

Ce programme débutera par la présentation de l’outil d’échographie : ses indications, contre-indications, modalités opératoires et règlementaires. Puis l’anatomie de la région pelvienne sera explorée à l’aide de la sonde d’échographique avec mise en pratique immédiate après démonstration par l’expert. Le programme sera ensuite dédié à la recherche de pathologies ciblées dans les régions de l’utérus, des ovaires et des trompes de Fallope à type de :

Masses, kystes et épanchements
Pour chacun de ses 3 états pathologiques, les diagnostics envisagés seront recherchés.

Pour la masse pelvienne :

  • Fibrome
  • Cancer (ovaire ou utérus)
  • Savoir reconnaitre les différentes phases de l’endomètre en fonction du cycle pour l’interprétation de la pathologie cancéreuse
  • Torsion ovariennePathologie tubaire
  • GEU, hydro ou hématosalpinx
  • Grossesse intra utérine
  • Savoir dater la grossesse débutante et estimer son évolutivité
  • Polype…

Pour les kystes :

  • Kyste fonctionnel et organique ovarien dont kyste endométriosique
  • SOPK
  • Dilatation glandulo-kystique de l’endomètre
  • Kyste du col de l’utérus…

Pour les épanchements :

  • Épanchement physiologique
  • Péritonite
  • Hydrométrie et hémato métrie
  • Polype
  • Migration d’un DIU…

Les ateliers pratiques seront guidés par l’expert et mis en situation entre participants et sur des fantômes (abord endovaginal), l’intervention de l’expert sera jalonnée de situations concrètes rencontrées en cabinet.

Un fil rouge : une pratique à mettre en place dès le lundi au service de vos patientes.

Méthodes pédagogiques

Formation présentielle interactive :alternance de parties théoriques et de cas pratiquesétude de cas concrets illustrésmoments d’échanges et partages d’expériencesmise en situationatelier pratique.

Modalités d’évaluation

  • Pré-test de positionnement
  • Recueil des attentes en début de formation
  • Séquences évaluatives en cours de formation : messages clés, quiz, reformulation
  • Atelier pratique
  • Enquête de satisfaction
  • Post test

Nos experts

Dr A. Pemont delahaye
Médecin échographiste

Paris, 8 juin
Lyon, 7 septembre
Le Havre, 9 novembre

Dr Y. Chuberre
Médecin généraliste

Rennes, 21 juin

Prochaines sessions

  • LYON, 7 septembre
  • LE HAVRE, 9 novembre

Inscription

L’échographie pelvienne des pathologies gynécologiques en médecine générale

Abonnez-vous à notre Newsletter

Des questions ?