Ongle incarné
La parole à … Jonathan BENOIST, Chirurgien spécialisé dans la chirurgie du pied et de la cheville

Dr Jonathan BENOIST

est unchirurgien spécialisé dans la chirurgie du pied et de la cheville.Il est installé auCHP Saint Grégoiresitué près deRennesdepuis 2015.

Il participe activement, au sein de l’association française de la chirurgie du pied, au développement de nouvelles techniques chirurgicales.

 

L’ ongle incarné est une pathologie fréquente et principalement prise en charge par les pédicures-podologues. De nouveaux protocoles de soins de l’ongle incarné et notamment la prise en compte des différentes formes (selon l’âge et les pathologies concomitantes du patient) optimisent la résolution de l’épisode d’incarnation. Cependant, dans certains cas, l’étape chirurgicale s’impose devant des récidives fréquentes ou une évolution défavorable du traitement médical.  L’objectif de cet article est de préciser les critères indiquant une prise en charge chirurgicale et savoir éliminer les diagnostics différentiels de cette pathologie.

L’ongle incarné est une pathologie infectieuse concernant le plus souvent l’hallux même si les autres orteils peuvent être atteint.Son diagnostic est clinique (FIGURE 1) avec :

  • une rougeur locale péri unguéal
  • un écoulement purulent
  • un bourgeon charnu ou botriomycome

L’étiologie peut être multiples :

  • Une mauvaise coupe de l’ongle
  • Une sudation excessive
  • Un chaussage inadapté (trop serré)
  • Des traumatismes ou des microtraumatismes répétés
  • Une dystrophie unguéale
  • Une anomalie de la position de l’hallux ou des orteils entrainant un conflit répété
Ongle incarné_BENOIST
FIGURE 1

Les diagnostics différentiels sont :

  • Exostose péri ou infra-unguéale
  • Tumeur de Koenen

L’exostose péri ou infra-unguéale est une tumeur bénigne (os recouvert d’une coiffe cartilagineuse) qui s’apparente à un petit volcan poussant sous l’ongle. On la retrouve principalement chez les enfants et adolescents. On ne va pas retrouver de bourgeon charnu mais plutôt une lésion avec un aspect de peau fine et fragile sous une masse induré (FIGURE 2a/2b). Cela peut entrainer un soulèvement voire une déformation de l’ongle. Il n’y a pas d’écoulement purulent. La prise en charge est chirurgicale avec exérèse de la lésion osseuse.

Ongle incarné_BENOIST
FIGURE 2a
Ongle incarné_BENOIST
FIGURE 2b
La tumeur de Koenen (FIGURE 3) se manifeste par de petits nodules saillant et rouges envahissant les sillons péri-unguéaux. La gêne se manifeste par des modifications de l’aspect de l’ongle liées à la déformation de la matrice ou par des plaies chroniques entrainant des saignements. Ces lésions sont différentes d’un botriomycome et il n’existe pas de surinfection locale avec écoulement.Ces lésions sont souvent retrouvées dans le cadre de maladies génétiques mais il existe également une origine idiopathique.Le traitement est chirurgical, en cas de gêne, avec exérèse des nodules mais le risque de récidive est important.

Le traitement de l’ongle incarné doit être médical en première intention avec une prise en charge par un pédicure-podologue :

  • Soins locaux (prise en charge du bourgeon, résection de l’esquille unguéale, méchage et éducation thérapeutique du patient)
  • Orthonyxie (FIGURE 4) en cas de dystrophie unguéale
  • Orthoplastie en cas de conflit entre les orteils
 

Le traitement chirurgical doit être envisagé :

  • Si échec du traitement médical
  • Si les récidives sont fréquentes
Ongle incarné_BENOIST
FIGURE 3
Ongle incarné_BENOIST
FIGURE 4
Il va consister à l’ablation partielle de l’ongle et à la résection partielle du lit unguéal et de la matrice du côté atteint (FIGURE 5a et 5b).
  • Cette chirurgie se déroule sous anesthésie loco-régionale et en ambulatoire. L’appui est autorisé d’emblée. Des soins infirmiers sont à réaliser quotidiennement pour vérifier l’évolution cicatricielle. Une dispense de sport de 1 mois est en général prescrite. Il est intéressant d’avoir une consultation avec le pédicure-podologue 6 à 8 semaines après la chirurgie pour prévenir la récidive et éduquer le patient sur la coupe des ongles.
Ongle incarné_BENOIST
FIGURE 5a
Ongle incarné_BENOIST

FIGURE 5b

Consulter cette parole d'expert(e)

Renseignez les champs ci-dessous pour avoir accès gratuitement à la parole d'expert(e) suivante : Ongle incarné
La parole à … Jonathan BENOIST, Chirurgien spécialisé dans la chirurgie du pied et de la cheville

Les informations portées sur ce formulaire sont obligatoires pour la validation de votre demande d’information auprès du CHEM Santé. Elles nous permettront de vous accompagner au mieux dans votre projet. Elles font l’objet d’un traitement informatisé. Conformément à la loi «informatique et libertés» du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Si vous souhaitez l’exercer veuillez vous adresser à secretariat@chem-sante.fr

Abonnez-vous à notre Newsletter

Des questions ?