PORTRAIT #TeamCHEM

Karine DELAHAYE-MULLER , cadre pédagogique des formations podologie et kinésithérapie

TEAM CHEM Aujourd’hui partons à la rencontre de Karine, notre Podologue et responsable pédagogique en charge du pôle kinésithérapie et podologie au CHEM Santé. Découvrez son parcours !

Quelques mots sur vous ? Je m’appelle Karine Delahaye Muller, je suis podologue et responsable pédagogique au CHEM.

J’ai cette appétence pour le monde de la santé depuis le lycée. Dès mes 16 ans, j’ai intégré la Croix-Rouge française, où je suis devenue secouriste active sur des festivals, des événements sportifs, des soirées étudiantes (…). Ainsi les formations aux gestes qui sauvent et les postes de secours ont jalonné mes années lycées et d’études en formation de pédicurie podologie.

À la sortie de l’école, je me suis installée à Montauban-de-Bretagne (35) en 2004, où j’ai exercé en libéral pendant 17 ans. Le goût de transmettre et de former était né avec le secourisme, j’ai eu la chance de poursuivre et d’intervenir en tant que chargée d’enseignement vacataire en formation initiale en parallèle du cabinet. Mon besoin de me former à la pédagogie à déboucher sur l’obtention d’un DU en pédagogie médicale en 2016. 

 

Par la suite, j’ai très vite été sollicitée pour participer à des formations en tant qu’animatrice puis experte au CHEM. J’ai pu ainsi allier mes 2 passions : la podologie et la formation. C’est naturellement que j’ai rejoint la TeamChem avec beaucoup de bonheur en tant que cadre pédago depuis !

Les challenges continuent, puisque j’ai intégré un master 2 de recherche en sciences de l’éducation parcours Pédagogies Innovantes en septembre dernier. L’objectif pour moi est de trouver des leviers pour faciliter nos apprentissages, rendre la formation la plus ludique possible tout en étant la plus impactante sur nos pratiques en cabinet.

Qu’est ce qui vous a donné envie de vous orienter vers la pédagogie au CHEM ?

Ce que j’aime au CHEM, c’est qu’on y propose une pédagogie active. Cela m’a décidé à rejoindre l’aventure. Le but est de casser les codes de l’expert qui donne un cours descendant. On part du besoin et des attentes du participant. Quand je conçois une formation, je recherche des moments d’interactivités qui soient ludiques (jeux, quiz) ou pratiques (mise en situation, démonstrations cliniques…). Le contenu et la méthode collaborent, sont au service l’une de l’autre et ne s’opposent pas. La différence est de taille : c’est ce que le professionnel va retenir et ramener dans sa pratique de tous les jours. 

Selon vous, de quoi ont besoin les professionnels de santé dans la formation continue ? De générosité tout d’abord, avec des experts « savants » qui jouent le jeu de nous donner un maximum de clés, de connaissances, bien entendu, mais directement assimilables pour la pratique en cabinet.

De pluridisciplinarité, d’apprendre à connaître le rôle de chacun pour mieux collaborer ensemble au service du patient. La coordination et la collaboration passent par savoir ce que fait l’autre :  quand je peux agir et à quel moment je réfère.

Je finirai par des moments d’échanges et de convivialités, le professionnel de santé est le plus souvent seul en consultation et dans son cabinet, nous avons besoin de nous voir, d’entendre des confrères, d’échanger, de partager nos doutes, nos pratiques, les ateliers et cas cliniques sont là pour nous aider.

Karine Delahaye Muller Podologue et ingénieure pédagogique pour le CHEM Santé
VOLONTAIRE – DYNAMIQUE – CHALLENGES

Quelles sont vos ambitions pour cette nouvelle triennale ? 

Je souhaiterais répondre à 2 besoins des professionnels de santé :
Améliorer nos connaissances et pratiques concernant une pathologie, une technique, un dispositif, un raisonnement clinique, un protocole (…) ce que j’appelle des formations cœur de métiers.
Se retrouver entre professionnels de santé autour d’une thématique à apprendre de notre expert, mais aussi de la pratique de chacun, ce que j’appelle les formations pluriprofessionnelles.

 

Comment vivez-vous cette double casquette : professionnel de santé et de cadre pédagogique au quotidien? Bien ! Les 2 sont complémentaires et un moteur l’une pour l’autre. C’est bien le professionnel de santé et l’expérience libérale qui dictent au pédagogue les besoins et difficultés du terrain. Et c’est le pédagogue qui permet d’être pertinent et novateur dans la conception de la formation.

Comment percevez vous le secteur de la santé aujourd’hui ? C’est un secteur fortement sollicité, la pandémie, n’a pas diminué ce phénomène, bien au contraire. La demande des patients est forte. La difficulté d’obtenir des rendez-vous en imagerie ou chez des spécialistes augmente cette sollicitation quotidienne. Les soignants s’organisent, se coordonnent et souhaitent de plus en plus travailler ensemble pour y répondre.

En tant que professionnel de santé, pourquoi choisir de se former avec CHEM Santé ?

J’utilise souvent cette expression en formation : « Seul on va plus vite, à plusieurs on va plus loin » et c’est un bon résumé des formations au CHEM : sortir de son isolement professionnel dans la convivialité, partager des moments entre pairs, échanger sur nos pratiques, avec toujours pour exigence la qualité avec un expert à la pointe.

En classe virtuelle, présentiel ou e-learning,
découvrez toutes les nouveautés des formations adaptées à votre pratique libérale !

 ✔️  Tapes,

 ✔️  Hallux valgus,

 ✔️  Ongle incarné,

 ✔️ Anomalies orthopédiques…. et bien d’autres sujets essentiels à votre pratique en cabinet  ! 👣

Catalogue de formations kinésithéparie CHEM Santé

 ✔️  Anomalies orthopédiques,

 ✔️  Palmarès des lésionschez le coureur à pied,

 ✔️  La gonalgie du traumatique au chronique,

 ✔️ Rééducation du syndrome d’hyperventilation par le kiné … et bien d’autres sujets essentiels à votre pratique en cabinet  ! 💪

Nous contacter

Tél : 02 98 46 44 97

Fax : 02.98.46.19.55

Email : secretariat@chem-sante.fr

Nous localiser

135 Quai Éric Tabarly
CS 92946 – 29229 Brest Cedex 2

Tous droits réservés ©CHEM Event’s